L’agenda culturel messin

exposition
Cet évènement est terminé, il s'est déroulé Du 14 juin au 13 juillet 2019 de 15h à 18h

Durant les onze premiers jours d'avril, une petite caméra a scruté le ciel de Metz tandis qu'un ballon gonflé d'hélium flottait au-dessus de la Galerie Octave Cowbell. Il entraînait à quatre mètres du sols, chaque jour, un nouveau filtre aux fibres assez fines pour capter dans l'invisible de l'air messin des particules de noir de carbone. Cette matière d'origine anthropique visible à l'échelle du micron 2,5 µm révèle notre perméabilité au monde. Ces météores contemporaines ne connaissent aucune frontière, elle traversent nos peaux, se glissent dans les plis de nos cerveaux et de nos poumons, participant à déclencher de nombreux décès. De plus, elles dérivent en quelques jours le long des courants atmosphériques et retombent à plusieurs centaines de kilomètres de leur point d'émission. Régulièrement ces particules sont ainsi retrouvées à la surface de l'Arctique. Comme toutes substances noires, elles attirent les rayons du soleil et réchauffent la glace, participant à l'accélération de la fonte de la banquise et indirectement à l'élévation globale du niveau de la mer.

Avec la collaboration des physiciens de la Commission Européenne, l'artiste a extrait ces particules de noir de carbone en plongeant les onze filtres dans un bain d'ion puis transformés ces micro-poussières en encre. En effet, le noir de carbone fait partie de la même famille que la suie utilisée depuis des siècles pour créer de l'encre de chine. Chaque photographie fut ainsi tirée à partir d'une partie de la matière particulaire de l'air, prélevée dans le ciel où la photographie fut réalisée.

Conçu pour cette exposition, cette installation est composée de onze ampoules contenant les particules de noir de carbone filtrées dans le ciel de Metz du 1 au 11 avril 2019. Chaque ampoule est accompagnée d'une photographie du ciel où ces particules furent collectées et imprimées à partir de leur matière même transformée en encre. Tandis qu'onze cartographies donnent à voir les trajectoires de ces météores ainsi que les points où elles furent émises. Soulignant la dissolution des frontières entre l'intérieur et l'extérieur et révélant la paroi soluble entre nos corps et les milieux de vies marqués par nos activités anthropiques, ce projet nous invite à tourner notre attention au monde qui nous constitue et que nous contribuons à modifier dans un réseau d'entremêlements complexes.

Projet développé avec les physiciens de l'atmosphère Rita Van Dingenen et Jean-Philipe Putaud (JRC, Commission Européenne). Avec le soutien de la DRAC Grand Est et du Département de la Moselle.

Informations :

Ouvert du jeudi au samedi de 15h Ă  18h et sur rendez-vous.
La vueLa cartePlus d'infos
 Logo La galerie Octave Cowbell

La galerie Octave Cowbell

Rue des Parmentiers 57000 Metz

Partager cette exposition

Partager sur Facebook

Sinon...

Les autres évènements : libre


Aucun évènement annoncé pour l'instant