L’agenda culturel messin

exposition
vernissage
photo
Cet évènement est terminé, il s'est déroulé Du samedi 2 au dimanche 17 mars 2019

Visuel exposition
12 femmes photographes du Grand-Est exposent leur démarche photographique

Du 2 au 17 mars, les week-end de 14h à 18h
Château de Courcelles
Montigny-lès-Metz
Vernissage samedi 2 mars à 11h


Cette année, « Dissidence #2019 » expose onze femmes photographes du Grand-Est autour d’une photographe invitée : Anaïs Boudot. Cela se passe au château de Courcelles à Montigny-lès-Metz (Metz Métropole), du 2 au 17 mars 2019.



Depuis trois ans, Dissidence est une exposition collective où professionnelles et amateures se côtoient : « on aime ce mélange car l’ambition de Dissidence est d’accompagner les mutations de la photographie contemporaine et de créer des ponts entre auteurs et spectateurs », explique Claire Jolin, l’une des fondatrices avec Véronique L’Hoste et Irène Scacciatella. Dérangeantes, observatrices, piquantes ou insolentes, ces douze femmes photographes revendiquent une place pour elles dans l’art et exposent leur démarche photographique qu’elle soit documentaire, d’auteure, plasticienne ou expérimentale…



L’autre particularité de Dissidence est que chaque projet a sa propre scénographie. « Dès la première année, la contrainte d’exposer dans un château classé avec un décor chargé et peu de murs est devenu la marque de fabrique de l’exposition. Elle oblige les photographes à sortir du conditionnant « white-cube » pour proposer un accrochage qui mette en valeur leur intention. Cette année encore, trois projets seront présentés hors-murs (sans support mural) : « Tu es ma présence au monde » où Isabelle Chabot déroule amour et blessure sur un rouleau de plus de 4 m de long suspendu en l’air ; Fabienne Muggéo-Ververt expose « Revelation » un projet intimiste où les photos sont posées au sol dans des boites lumineuses qui ne s’éclairent que si on reste devant ; et Mélina Farine nous oblige à nous pencher sur ses recherches scientifico-artistiques de « Plante-fiction » installées dans des vitrines posées à ras du sol.



Pas de thème commun pour Dissidence. « Dissidence tente de montrer ce qui fait sens dans les pratiques photographiques contemporaines. Le choix d’Anaïs Boudot comme invitée nous semblait évident car elle interroge la spécificité du médium photographique », explique Véronique L’Hoste. « Par des allers et retours constants entre argentique et numérique, tantôt j’accentue tantôt j’amenuise la frontière qui les distingue » explique Anaïs Boudot à propos de « The Lake » (une vidéo de 4:25 minutes) et de sa série « In absentia », deux oeuvres présentes à Dissidence #2019.



Un mot revient pourtant souvent dans les intentions des artistes : « MONDE ». Le monde sourd de « Huis clos », une série de Kathleen Meier qui altère notre perception physique et psychique. Ou encore l’« Ailleurs Land » de Morgane Wax, une quête de soi et des autres sous forme de leporello à découvrir isolé, assis sur une chaise, comme une île au milieu de l’exposition ; « Dans les plis du monde », Delphine Buchser photographie ses enfants et la lumière douce et enveloppante de leur présence dans sa vie ; l’univers expérimental de Claire Jolin avec « Chemigram », des images argentiques réalisées sans objectif et qui nous parlent pourtant d’espace et de temps ; De son coté, Laure Mersch documente l’adolescence, ce moment d’attente d’« Un monde à venir » ; Alix Jaminais s’est carrément retrouvé de l’autre coté du monde, celui de « The Ents » ; Et enfin, Camille Krajecki avec « Infans » et Joelle Heimlich avec « Ephémère » explorent le monde de l’enfance.



Encore quelques lignes pour vous parlez des nouveautés : Émeline Dufrennoy, curatrice indépendante strasbourgeoise, a animé un workshop durant quatre mois intitulé « De l’editing à la scénographie, Penser l’exposition ». Organisé par l’association Photo-Forum à Metz, il a permis à ses membres de répondre de façon pertinente à l’appel à projet de Dissidence #2019. Une semaine avant le vernissage de l’exposition, l’association Photo-Forum organise une conférence-rencontre avec Anaïs Boudot, photographe invitée de Dissidence.



Les 12 exposantes :

  • Anaïs Boudot, artiste invitée / « The Lake » et « In absentia » / www.anaisboudot.net
  • Delphine Buchser / « Dans les plis du monde »
  • Isabelle Chabot / « Tu es ma présence au monde » / www.isabellechabotphotographe.com
  • Mélina Farine / « Plante-fiction » / www.melinafarine.com
  • Joelle Heimlich / « Ephémère »
  • Alix Jaminais / « The Ents »
  • Claire Jolin / « Chemigram » / www.clairejolin.com
  • Camille Krajecki / « Infans »
  • Kathleen Meier / « Huis clos » / www.kathleenmeier.fr
  • Laure Mersch / « Un monde à venir »
  • Fabienne Muggéo-Vévert / « Revelation »
  • Morganne Wax / « Ailleurs Land » / instagram.com/mogotherworldly




  • Le Comité de pilotage DISSIDENCE #2019 :

    Claire Jolin (direction artistique), Véronique L’Hoste (direction artistique), Fabienne Muggéo-Vévert (partenariats), Irène Scacciatella (direction artistique), Morgane Wax (réseaux sociaux)




    © Anaîs BOUDOT / Mélina FARINE / Isabelle CHABOT
    Kathleen MEIER / Laure MERSCH / Fabienne MUGGEO-VEVERT
    Delphine BUCHSER / Camille JRAJECKI / Joelle HEIMLICH
    Alix JAMINAIS / Morgane WAX / Claire JOLIN



    www.photo-forum.fr/www.facebook.com/expo.dissidence
    La vueLa cartePlus d'infos
     Logo Le château de Courcelles

    Le château de Courcelles

    73, Rue de Pont-À-Mousson 57950 Montigny-lès-Metz

    Partager cette exposition

    Partager sur Facebook

    Sinon...

    Les autres évènements : libre

    En ce moment
    exposition Coexistence(s) Galerie 0.15//Essais Dynamiques (Bâtiment A de l’ancien ISGMP- Campus universitaire de I’Ile du Saulcy – Metz)
    Du 5 mars au 6 avril 2019
    de 14h à 18h
    Coexistence(s)
    Galerie 0.15//Essais Dynamiques (Bâtiment A de l’ancien ISGMP- Campus universitaire de I’Ile du Saulcy – Metz)
    Entrée libre
    123 évènements à venir